Coups de coeur

  • De très belles nouveautés en jeunesse !

    En ce début d’année, les éditeurs ont gâté les plus jeunes lecteurs, enfants et ado avec de nouvelles séries de BD jeunesse de très bonne qualité. En voici une petite sélection :

     

    Momo

    Résultat de recherche d'images pour "momo casterman"

    de Jonathan Garnier et Rony Hotin aux éditions Casterman

    Momo est une petite fille espiègle qui vit la plupart du temps chez sa grand-mère car son père, marin, est souvent absent.

    On suit avec bonheur les déambulations de cette gamine au franc parler qui a du mal à trouver sa place auprès des enfants de son âge mais s’acoquine bien volontiers des grands ado qui trainent dans les rues de ce petit village de bord de mer.

    L’ambiance douce et calme qui rappelle celle des meilleurs Miyazaki nous fait passer du rire aux larmes en un clin d’oeil.

    Que l’on ait l’âge de Momo ou qu’on l’ait eu un jour, on apprécie la douceur et l’ambiance de son univers. L’histoire est très belle, avec un parfum d’enfance et d’innocence !

    Résultat de recherche d'images pour "momo casterman"Résultat de recherche d'images pour "momo casterman"

     

    Kushi

    de Patrick Marty et Golo Zhao aux éditions Fei

    Au milieu des années 1980, Kushi est une jeune orpheline d’un village de Mongolie intérieur. Elle est très turbulente mais très intelligente. Son origine reste un mystère pour les habitants du village qui l’ont trouvée toute bébé, et la considèrent un peu comme une petite sorcière malfaisante. Elle a été élevée par la chamane du village, et a pour plus fidèle compagne, une chienne qui a été trouvée en même temps qu’elle.

    Elle vit en parfaite harmonie avec la nature qui l’entoure, jusqu’à ce que sa steppe se voit menacée par d’avides investisseurs locaux qui souhaitent rompre avec les traditions pour accéder à la modernité.

    Le monde a changé, nous n’appartenons plus à la steppe, c’est elle qui nous appartient !

    Kushi sera celle qui saura se rebeller contre ces hommes pour défendre son milieu naturel.

    Les auteurs de « La Balade de Yaya » nous livrent ici une très belle fable aux résonances écolo et  anthropologiques fortes.

    Résultat de recherche d'images pour "kushi fei" Résultat de recherche d'images pour "kushi fei"

     

    FRNCK

    de Brice Cossu et Olivier Bocquet aux éditions Dupuis

    Résultat de recherche d'images pour "frnk dupuis"

    Franck est un ado orphelin et rebelle qui cumule les expériences catastrophiques auprès de familles d’accueil. aucune ne lui convient, et l’administration commence à désespérer de son cas.

    Suite à son énième fugue, Franck se retrouve au cœur de la forêt où il a été trouvé bébé par le jardinier de l’orphelinat. En tombal dans un trou, il découvre un monde étrange et sauvage.  Il s’aperçoit rapidement qu’il est tombé en pleine préhistoire !

    Les humains qu’il rencontre, d’abord hostiles, vont bientôt devenir ses alliés pour tenter de retourner à son époque. Problème : à la préhistoire, les voyelles n’existent pas encore ! Frank, rebaptisé FRNCK doit commencer par établir une communication avec ces êtres au langage étrange ; et se débrouiller dans un monde sans commerce, sans téléphone, sans réseau et sans ordinateur.

    Une série d’aventure très drôle aux multiples rebondissements !

    Résultat de recherche d'images pour "franck dupuis bd"Image associée

     

    Emma et Capucine

    de Jérôme Hamon et Léna Sayaphoum aux éditions Dargaud

    Résultat de recherche d'images pour "emma et capucine"

    Emma et Capucine sont deux sœurs adolescentes passionnées par la danse depuis leur plus jeune âge. Leur rêve commun est d’entrer ensemble à la prestigieuse école de danse de l’Opéra de Paris.

    Capucine, la plus jeune dans de façon très académique et parfaite, tandis que sa grande sœur Emma pratique une danse plus personnelle… Capucine sera reçue, Emma ne le sera pas… Dès lors cette dernière va s’interroger, ce rêve qu’elle poursuit depuis l’enfance est-il bel et bien son véritable désir ?

    Emma va s’épanouir et grandir de cet échec…

    Une histoire tendre et belle.

    Résultat de recherche d'images pour "emma et capucine"Résultat de recherche d'images pour "emma et capucine"

  • Petit traité d’écologie sauvage

    de Alessandro Pignocchi, aux éditions Steinkis

    Résultat de recherche d'images pour "petit traité d'écologie sauvage"

    Pour les amateurs d’humour à la fois absurde et noir, le « Petit traité d’écologie sauvage » est un indispensable !

    Alessandro Pignocchi, chercheur en sciences cognitives et philosophie part du postulat que l’humanité est devenue animiste.  Dès lors provoquer par mégarde la mort d’un animal peut entraîner la fureur de son esprit protecteur. De même l’ensemble des êtres vivants (plantes et animaux compris) deviennent citoyens du pays dans lequel ils sont nés…

    La civilisation occidentale survit dans quelques ilôts préservés que les anthropologues jivaros viennent étudier. Bien sûr le mode de vie destructeur de ces occidentaux semble aberrant aux yeux de ces chercheurs animiste, mais leur défense leur paraît essentielle  à la préservation de la pluralité des traditions : « la diversité doit être préservée sous toutes ses formes, y compris la diversité des façons de se détruire »…

    Derrière une série de situations désopilantes, le propos écolo est bien réel. Alessandro Pignocchi pratique ici un anti-ethnocentrisme, qui remet l’être occidental contemporain à sa juste place au sein de la planète.

    Un humour qui n’est pas sans rappeler celui du génial « Zaï Zaï Zaï Zaï » avec un dessin presque aussi épuré mais en couleurs directes.

    -« Maman, à quoi ça sert la nature ? »

    -« A rien mon chéri, tout comme toi »

    A lire absolument !

    Résultat de recherche d'images pour "petit traité d'écologie sauvage"

    Résultat de recherche d'images pour "petit traité d'écologie sauvage"

  • BD et Féminisme

    A l’occasion du Salon « L’écrit des femmes » qui aura lieu les 17 et 18 mars à l’Odyssée à Périgueux et dont nous sommes partenaires, nous vous proposons une petite sélection de BD sur le féminisme et le droit des femmes.

    Le féminisme

      La Petite bédéthèque des Savoirs : le Féminisme – de Thomas Mathieu et Anne-Charlotte Husson (Le lombard)

    Un parfait petite documentaire pour comprendre le féminisme en 7 slogans et citations



      Le Problème avec les femmes – Jacky Flemming (Dargaud)

    « Autrefois, les femmes n’existaient pas, et c’est pour cette raison qu’elles sont absentes des livres d’histoire. Il y avait des hommes et parmi eux, un certain nombre de génies. » À travers une succession de dessins hilarants, Jacky Fleming retrace avec ironie l’évolution de la femme dans notre société.



    Excellent documentaire sur ce sujet encore très tabou qu’est le « sexe féminin » !



      Olympe de Gouges – Catel et Bocquet (Casterman)

    Une biographie de la première des féministes françaises



      Ainsi soit Benoite Groult – Catel (Grasset)

    Biographie de benoite Groult écrivain engagée et féministe



      Commando Culotte – Mirion Malle (Ankama)

    Quelles places ont les femmes dans les blockbusters et les séries télé ? Quel est l’impact sur notre société ? Voilà les questions auxquelles répond Commando Culotte avec pédagogie mais aussi humour et légèreté,



      Françoise, Manuela & les autres – James (Glénat)

    Françoise est présidente de la République. Manuela première ministre. Avec Françoise, Manuela et les autres, James propose une satire sociale et politique dans laquelle il s’amuse à inverser les rôles. Les hommes politiques deviennent des femmes, et les femmes des hommes – tout un programme !



      Culottées – Pénélope Bagieu (Gallimard) 2 tomes parus

    Pénélope Bagieu brosse avec humour et finesse quinze portraits de femmes, combattantes hors normes, qui ont bravé la pression sociale de leur époque pour mener la vie de leur choix.

    http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Couv_287773.jpg

      Journal d’une Femen – Michel Dufranne et Séverine Lefebvre (Le Lombard)

    Apolline est une Française moderne. Jolie, la vingtaine, elle travaille dans une agence de communication. Divers incidents de son quotidien lui font prendre conscience du machisme ambiant et d’une violence envers les femmes qui la révolte, que ce soit au bureau, dans le métro et même au sein de sa famille! C’est pourquoi elle décide de rejoindre le mouvement féministe et activiste des Femen… avec les doutes, les difficultés et les conséquences que cela implique.



    Les violences faites aux femmes

      En chemin elle rencontre… – Collectif (Des ronds dans l’O) 3 tomes parus

    Un Ouvrage collectif de petites histoires sur les violences faites aux femmes. Avec Amnesty International



      Inès – Loic Dauviliers et Jérome D’Aviau (Drugstore)

    Au coeur de la violence conjugale…Pour tout le monde, c’est un couple ordinaire. Lui est perçu comme le mari idéal, elle comme la femme réservée. Pourtant, une fois la porte de leur appartement fermée, les visages changent. Des bruits sourds, des bleus masqués, les regards du voisinage ou des amis niant la réalité par facilité… Les humiliations et les coups constituent le quotidien de cette jeune mère de famille. Jusqu’à quand ?



      A la folie – Sylvain Ricard et James (Futuropolis)

    À la folie est un récit à deux voix. Celles d’un homme et d’une femme qui racontent comment leur couple s’est enfoncé dans la violence. Un récit au quotidien, presque sans acrimonie, qui n’occulte pas pour autant violences physique et psychologique.



      Dans les sables mouvants – Rosalind Penfold (ça et là)

    Rosalind (qui signe ici sous un pseudo) retrace en images le cauchemar qu’elle a traversé au cours des dix années passées avec son compagnon. Un homme qui s’est révélé tour à tour attentionné et amoureux puis violent et sadique et dont elle a eu toutes les peines du monde à se séparer malgré l’horreur qu’elle vivait au quotidien.



    Le harcèlement

      Les Crocodiles – Thomas Mathieu (Le Lombard)

    Thomas Mathieu raconte des histoires vraies (qui lui sont confiées par des filles) liées à des problématiques comme le harcèlement de rue, le machisme, le sexisme, avec une approche féministe et bienveillante vis-à-vis des femmes.



      Hé ! Mademoiselle ! – Yatuu (Delcourt)

    Comme toutes les filles, Yatuu a subi les assauts lourds et incessants des primates de la rue. Comme toutes les filles, elle a tout tenté. Puis elle s’est décidée. La meilleure façon de lutter, c’est encore le gag. Au nom de toutes et à l’aide des anecdotes de ses copines, elle compile ces histoires, entre créativité et vulgarité, et propose des solutions… La prochaine fois, on saura quoi répondre !



    La Situation des femmes dans le monde

      Doigts d’honneur – Ferenc et Bast (La boite à bulles)

    Lassée de cette révolution qui n’en finit pas, Layla préfère se concentrer sur la fin de ses études. Layla se laisse finalement porter par ce vent de liberté et cet esprit de solidarité qui semble régner entre manifestants. Ce qu’elle ignore malheureusement, c’est que la place Tahrir sera le théâtre d’aberrantes violences sexuelles et qu’elle comptera parmi les dizaines de victimes de cette semaine pas comme les autres… Au cœur d’une Egypte en reconstruction, où l’honneur est dans toutes les bouches, les femmes tentent de se frayer un chemin vers leurs droits les plus élémentaires…



      Broderies – Marjane Satrapi (L’Association)

    Broderie lève le voile sur une coutume qui réunit les femmes iraniennes entre elles après le repas, pendant que les hommes vont faire la sieste, pour ce qu’elles appellent « la discussion ». Dans un pays où la liberté individuelle est plutôt contrainte, elles se sont octroyées le droit d’échanger librement a propos de leur condition de femme. Le moins que l’on puisse dire c’est que le choix des sujets ne connait pas de tabous et qu’elles abordent aisément les problèmes rencontrés dans leur sexualité.



      Love story à l’iranienne – Jane Deuxard et Deloupy (Delcourt)

    Les jeunes Iraniens rêvent-ils encore d’en finir avec le régime ? Comment se rencontrer dans cette société qui ne le permet jamais ? Comment flirter ? Comment choisir sa femme ou son mari ? Malgré la tradition, malgré le régime. Des journalistes ont interviewé clandestinement de jeunes Iraniens pour donner un éclairage politique et social. Comment échapper à la police pour vivre sa love story ?



      Le monde d’Aïcha – Ugo Bertotti (Futuropolis)

    Des portraits de femmes bouleversantes qui donnent à voir leur courage pour lutter au quotidien contre les traditions et acquérir leur émancipation. Autant de témoignages qui dessinent un nouveau visage du Yémen, celui de femmes qui n’ont plus peur de lutter pour leur liberté. Une révolution, de moins en moins silencieuse.



      La voiture d’Intisar – Pedro Riera et Nacho Casanova

    La BD décrit avec beaucoup de justesse le sort des femmes au Yémen. Elle aborde ainsi différents sujets qui titillent notre curiosité ou nos convictions : le mariage (forcé), le port du niqab, le respect dû au chef de famille ou encore l’obligation de toujours sortir accompagnée d’un wali (géniteur, frère, oncle, fils…).



      Un tout petit bout d’elles – Zidrou et Raphaël Beuchot (Le lombard)

    La tradition cruelle de l’excision en Afrique de l’ouest



      Femmes de réconfort – Kyung-A Jung (6 pieds sous terre)

    Jung Kyung-a, jeune auteure coréenne, raconte avec ce livre l’histoire vraie de ces « femmes de réconfort », envoyées dans les camps de l’armée japonaise pour y servir d’esclaves sexuelles.



    Les femmes se révoltent

      Communardes ! – Wilfrid Lupano (Glénat) 3 tomes parus

    Le rôle essentiel des femmes dans la Commune de Paris à travers l’histoire de trois d’entre elles.







      Shi – Zidrou et Homs (Dargaud)

    XIXème siècle, à une époque où les femmes se voient réduites à jouer les utilités, Au commencement était la colère fait de leur vengeance le fil rouge des quatre albums du cycle initial.



      Bitch Planet – Kelly Sue DeConnick (Glénat)

    Le futur. Le monde est gouverné par le diktat des hommes. Les femmes qui ne se plient pas aveuglément à leur volonté doivent être « rééduquées ». À l’issue d’un discours évangélisateur psalmodié en boucle dans leur sommeil, elles sont expédiées dans l’établissement auxiliaire de conformité, une prison pour femmes en orbite au-dessus de la Terre. Ces rebelles qui rejettent les règles masculines vont ainsi découvrir les joies de la vie carcérale dans cette boîte de métal que l’on appelle « Bitch Planet. »



      Arte – Kei Ohkubo (Komikku) 5 tomes parus

    Florence, début du 16e siècle, une jeune aristocrate prénommée Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville…
    Hélas ! Cette époque de foisonnement culturel était aussi celle de la misogynie, et il n’était pas concevable qu’une jeune femme ambitionne de vivre de son art et de son travail. Les nombreux obstacles qui se dresseront sur le chemin d’Arte auront-ils raison de la folle énergie de cette aristo déjantée ?

    Couverture de Arte -1- Tome 1

      Princesse Ugg – Ted Naifeh (Akileos) 2 tomes parus

    Ulga, princesse barbare qui manie la hache comme personne, entre à l’académie des princesses pour y apprendre les bonnes manières…. Le choc des cultures sera violent ! Une BD anti-cliché !

     

    L’IVG

      Le Choix – Alain et Désirée Frappier (La ville brûle)

    Une BD à la fois documentaire et autobiographique sur l’avortement



      Des salopes et des anges – Tonino Benacquista et Florence Cestac (Dargaud)

    France, début des années 1970, trois femmes, trois vies et trois grossesses subies. Chacune d’entre elles décide alors de se rendre en Angleterre dans un bus affrété par le Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception.



    Des vies de femmes

      DesSeins – Olivier Pont (Dargaud)

    7 histoires courtes, 7 portraits de femmes



      Lulu femme nue – Etienne Davodeau (Futuropolis)

    Suite à un énième entretien d’embauche raté, Lulu, mère de famille de quarante ans, sans histoire, décide de ne pas rentrer à la maison, abandonnant mari et enfants aux amis désemparés.



      Idéal Standard – Aude Picault (Dargaud)

    Claire, trentenaire, infirmière en néonatalogie, voit défiler ses relations amoureuses et désespère de construire un couple – le vrai, le bon, l’idéal. En choisissant de vivre avec Franck, elle croit enfin y être arrivée. Mais la réalité standardisée de ce qui l’attend n’est pas à la hauteur… Aude Picault aborde avec grâce et humour des thèmes essentiels aux femmes d’aujourd’hui : le couple, le désir, la recherche de soi, la jouissance, etc



    L’homosexualité et le Genre

      Le bleu est une couleur chaude – Julie Maroh (Glénat)

    La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir. Elle lui permettra d’affronter enfin le regard des autres.



      Beyond the lipstick – Muriel Douru (Marabout)

    Illustratrice, blogueuse, coquette, écolo, végétarienne, lesbienne, maman, engagée… Autant d’étiquettes différentes qui collent à la peau de Muriel Douru, mais qui, quoi qu’en disent la société, ses codes et ses lois, peuvent coexister sans problème ! A partir de son expérience personnelle, des témoignages de son entourage, Muriel Douru dénonce les clichés qui tendent à faire croire que les lesbiennes sont toutes des garçons manqués, ou que les féministes n’aiment pas les hommes ; elle dénonce les actes homophobes, gratuits et liberticides qui pourrissent le quotidien de beaucoup, elle s’insurge contre le décalage existant entre les idées et la réalité, notamment en terme de PMA, et bien d’autres choses encore.



      L’essentiel des gouines à suivrek – Alison Bechdel (Même pas mal)

    Alison Bechdel a réalisé entre 1983 et 2008 plus de 500 strips mettant en scène une pléiade de personnages (dont Mo, son alter-ego) et traitant, entre autres, du thème de l’homosexualité féminine.



      Rouge Tagada – Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini (Gulf Stream)

    La relation ambigüe entre deux adolescentes de 4ème



      Justin – Gauthier (Delcourt)

    Quand le prof de sport demande de former une équipe de filles et de garçons, Justine reste au milieu. Il sent bien qu’il n’appartient pas au genre qu’on lui a attribué mais il se persuade que tout le monde le sait, « sauf papa et maman ». Au fil de sa vie d’enfant, d’ado et de jeune adulte, souvent malmené et incompris, Justine va entreprendre de vivre qui il a toujours été, c’est-à-dire Justin.



      Pas mon genre ! – Yatuu (Marabout)

    « Je suis une fille et pourtant… »…Et pourtant -complétons cette phrase écrite sur la première page de la dernière BD de Yatuu- l’héroïne en jeans et chaussettes Pokemon de « Pas Mon genre! », dont on partage de savoureuse petites scènes de vie, aime jouer à la console (et pas se maquiller), adore manger (mais pas cuisiner), aime tendrement son homme (mais n’est pas très portée sur les « trucs cuculs »). Sur ses planches, elle nous rappelle qu’on peut être une (vraie) fille et ne pas aimer le rose, ni la mode, ni les soirées « on parle de mecs



  • Sukeban Turbo

    de Sylvain Runberg et Victor Santos

    Editions Glénat Comics – 17.95 €

    Afficher l'image d'origine

    Les « sukeban » sont des gangs de filles lycéennes et ultra violentes, apparus au Japon dans les années 70.

    Shelby, lycéenne new-yrokaise, fonde sur le modèle japonais son propre gang de filles surnommé « Sukeban Tribe ». Ses 4 membres, Shelby en tête, trempent dans le trafic de drogue et dans l’ultra-violence, à coup de batte de golf. Leur look de lycéennes sexy, et le talent de DJ de Shelby leur ouvrent les portes de tous les clubs branchés de la ville dans lesquels elles parviennent à écouler énormément de « came ».

    Elle sont au service de Jared, un caïd lui-même ultra-violent.

    Afficher l'image d'origine

    En parallèle des filles, on suit « Urban smile », un boy’s band à la mode qui fait fureur auprès des petites filles de 12 ans. Son leader, Sam, doit conserver l’image du garçon vierge qui attend le grand amour. Image bien sûr fondée de toutes pièces par son manager. Mais tout dérape lorsqu’il tombe amoureux d’une actrice X….

    Shelby, malgré son caractère dur et violent semble étrangement liée à Sam….

    « Sukeban Turbo » est un excellent thriller urbain très cinématographique, dans lequel on retrouve des accents d’Orange mécanique et de Tarantino. On assiste en direct au basculement et à la chute progressifs et irrémédiables de nos (anti-)héros.

    « Sukeban Turbo » est le premier « Original Graphic novel » de la collection Glénat Comics : une création de Sylvain Runberg, avec le dessin dynamique de Victor Santos.

    Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

     

  • Idéal Standard

    Aude Picault

    Dargaud – 17.95 €

    Afficher l'image d'origine

    Claire, 32 ans, infirmière en néonatalogie, ne parvient pas à s’épanouir dans une vie de couple. Elle enchaîne les expériences plus ou moins bidons avec des petits amis de passage, mais ne parvient jamais à se fixer. Lorsqu’elle rencontre Franck, elle pense enfin avoir trouvé l’homme qui partagera sa vie, et qui sera le père de ses enfants…

    Mais la réalité du quotidien ne tardera pas à ternir les beaux idéaux de Claire. Franck s’éloigne peu à peu de l’image de prince charmant qu’elle s’était forgée, la laissant en proie au doute. Son idéal se démantèle. Au même moment, sa meilleure amie, qui vient d’avoir un bébé, s’aperçoit que l’image idyllique de la maternité que la société lui a inculquée est bien loin de la réalité quotidienne.

    Afficher l'image d'origine

    L’idéal standard, c’est celui que la société nous donne et qui est censé convenir à tous. Mais l’idéal de chacun diffère souvent

    Les passages dans lesquels on voit Claire à son travail, en néonatalogie sont très touchants. Au delà des couveuses, des tubes et des appareils, on perçoit toute la sensibilité de ces petits prématurés que Claire tente de soulager du mieux qu’elle peut.

    Nous pourrions croire qu »Idéal standard est une énième BD « féminine » sur le quotidien, les relations amoureuses et sexuelles des femmes d’aujourd’hui. Mais c’est sans compter sur le talent d’Aude Picault, auteur des excellents « papa » chez l’Association, « Fanfare » chez Delcourt ou encore « Parenthèse Patagone » chez Dargaud. Si elle s’amuse à insérer quelques clichés sur les femmes trentenaires, ce n’est que pour mieux les démanteler. Elle utilise les codes de cette BD dite « féminine », tout en se démarquant de ce style trop genré et ultra formaté.

    Une BD drôle et sensible sur les femmes d’aujourd’hui et au-delà sur les relations humaines.

    Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine