Jeunesse

  • De très belles nouveautés en jeunesse !

    En ce début d’année, les éditeurs ont gâté les plus jeunes lecteurs, enfants et ado avec de nouvelles séries de BD jeunesse de très bonne qualité. En voici une petite sélection :

     

    Momo

    Résultat de recherche d'images pour "momo casterman"

    de Jonathan Garnier et Rony Hotin aux éditions Casterman

    Momo est une petite fille espiègle qui vit la plupart du temps chez sa grand-mère car son père, marin, est souvent absent.

    On suit avec bonheur les déambulations de cette gamine au franc parler qui a du mal à trouver sa place auprès des enfants de son âge mais s’acoquine bien volontiers des grands ado qui trainent dans les rues de ce petit village de bord de mer.

    L’ambiance douce et calme qui rappelle celle des meilleurs Miyazaki nous fait passer du rire aux larmes en un clin d’oeil.

    Que l’on ait l’âge de Momo ou qu’on l’ait eu un jour, on apprécie la douceur et l’ambiance de son univers. L’histoire est très belle, avec un parfum d’enfance et d’innocence !

    Résultat de recherche d'images pour "momo casterman"Résultat de recherche d'images pour "momo casterman"

     

    Kushi

    de Patrick Marty et Golo Zhao aux éditions Fei

    Au milieu des années 1980, Kushi est une jeune orpheline d’un village de Mongolie intérieur. Elle est très turbulente mais très intelligente. Son origine reste un mystère pour les habitants du village qui l’ont trouvée toute bébé, et la considèrent un peu comme une petite sorcière malfaisante. Elle a été élevée par la chamane du village, et a pour plus fidèle compagne, une chienne qui a été trouvée en même temps qu’elle.

    Elle vit en parfaite harmonie avec la nature qui l’entoure, jusqu’à ce que sa steppe se voit menacée par d’avides investisseurs locaux qui souhaitent rompre avec les traditions pour accéder à la modernité.

    Le monde a changé, nous n’appartenons plus à la steppe, c’est elle qui nous appartient !

    Kushi sera celle qui saura se rebeller contre ces hommes pour défendre son milieu naturel.

    Les auteurs de « La Balade de Yaya » nous livrent ici une très belle fable aux résonances écolo et  anthropologiques fortes.

    Résultat de recherche d'images pour "kushi fei" Résultat de recherche d'images pour "kushi fei"

     

    FRNCK

    de Brice Cossu et Olivier Bocquet aux éditions Dupuis

    Résultat de recherche d'images pour "frnk dupuis"

    Franck est un ado orphelin et rebelle qui cumule les expériences catastrophiques auprès de familles d’accueil. aucune ne lui convient, et l’administration commence à désespérer de son cas.

    Suite à son énième fugue, Franck se retrouve au cœur de la forêt où il a été trouvé bébé par le jardinier de l’orphelinat. En tombal dans un trou, il découvre un monde étrange et sauvage.  Il s’aperçoit rapidement qu’il est tombé en pleine préhistoire !

    Les humains qu’il rencontre, d’abord hostiles, vont bientôt devenir ses alliés pour tenter de retourner à son époque. Problème : à la préhistoire, les voyelles n’existent pas encore ! Frank, rebaptisé FRNCK doit commencer par établir une communication avec ces êtres au langage étrange ; et se débrouiller dans un monde sans commerce, sans téléphone, sans réseau et sans ordinateur.

    Une série d’aventure très drôle aux multiples rebondissements !

    Résultat de recherche d'images pour "franck dupuis bd"Image associée

     

    Emma et Capucine

    de Jérôme Hamon et Léna Sayaphoum aux éditions Dargaud

    Résultat de recherche d'images pour "emma et capucine"

    Emma et Capucine sont deux sœurs adolescentes passionnées par la danse depuis leur plus jeune âge. Leur rêve commun est d’entrer ensemble à la prestigieuse école de danse de l’Opéra de Paris.

    Capucine, la plus jeune dans de façon très académique et parfaite, tandis que sa grande sœur Emma pratique une danse plus personnelle… Capucine sera reçue, Emma ne le sera pas… Dès lors cette dernière va s’interroger, ce rêve qu’elle poursuit depuis l’enfance est-il bel et bien son véritable désir ?

    Emma va s’épanouir et grandir de cet échec…

    Une histoire tendre et belle.

    Résultat de recherche d'images pour "emma et capucine"Résultat de recherche d'images pour "emma et capucine"

  • Irena

    Scénario : Jean-David Morvan et Séverine Tréfouel

    Dessin : David Evrard

    Editions Glénat (3 tomes prévus)

    Afficher l'image d'origine

    Pour commencer cette nouvelle année, Glénat nous propose une très belle BD basée sur des faits historiques et qui peut être lue à tous âges.

    « Irena » est l’histoire vraie d’une femme pleine de courage, déclarée Juste parmi les Nations en 1965.

    En 1940, la Pologne est envahie par les nazis. Les juifs de Varsovie sont « parqués » dans un ghetto entouré de hauts murs au coeur de la ville. Les conditions de vis y sont déplorables et quiconque tente de s’enfuir est abattu sans sommation.

    Irena Sendlerowa est membre du département d’aide sociale et à ce titre pénètre chaque jour dans le ghetto pour apporter un peu de nourriture et de réconfort à ses habitants. Irena est une femme forte qui tient ouvertement tête aux gardes nazis et fait son maximum pour préserver ces pauvres gens malades et malnutris.

    Un jour, une mourante demande à Irena d’emporter avec elle son enfant afin de le sauver de cet enfer… Après un petit temps de réflexion, Irena va accepter, puis, au péril de sa vie, commencer un transfert d’enfants à grande échelle vers la liberté.

    Irena paiera son geste et son courage, elle sera torturé par la gestapo, mais grâce à elle, près de 2500 enfants juifs seront sauvés du ghetto de Varsovie.

    C’est en lisant un article par hasard sur cette femme, décédée en 2008, que Jean-David Morvan aura l’idée de traduire en BD cette belle histoire.

    Le dessin plutôt jeunesse de David Evrard (Max et Bouzouki) ajoute une dimension universelle à ce récit indispensable.

    Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

     

  • Les revues d’actualité dessinées pour ados

    Depuis près de 3 ans, le succès plus que mérité de La Revue Dessinée a ouvert la voie à de nombreuses revues d’information en bande dessinée.

    Aujourd’hui les ados ont eux aussi leurs revues d’actualité BD.

    En janvier 2016, Dupuis lançait Groom. Le n°1 était un passage en revue des évènements de l’année 2015. Le n°2 de Groom à paraître le 1er septembre sera consacré aux réseaux sociaux, avec des auteurs aussi prestigieux que Munuera, Nob, Aurélie Neyret et Joris Chamblain, Fabrice Erre, Joan, Libon, Zidrou…

    Afficher l'image d'origine

    Ce mois-ci sort également le numéro 1 de la revue Topo, bimestriel d’actualité dessinée pour les moins de 20 ans, édité par les éditions Futuropolis.

    Au programme notamment de ce numéro de septembre – octobre :

    • Pourquoi Obama n’a pas réussi à interdire les armes ?
    • Youtube : usine à fric
    • Les Sex Pistols

    Afficher l'image d'origine

    Des revues au contenu vraiment intéressant dans la lignée de l’excellente Revue dessinée !

     

  • L’Abominable Charles Christopher

    L’Abominable Charles Christopher – Karl Kerschl

    Lounak – 19.95 €

    Afficher l'image d'origine

     

    L’Abominable Charles Christopher est aussi difficile à résumer que le nom de son auteur est difficile à prononcer.

    The Abominable Charles Christopher est à la base un webcomics proposé et alimenté depuis 2007 par son auteur sur Internet. Il a reçu le Eisner Award 2011 de la meilleure BD en ligne.

    Charles Christopher est un gros yéti un peu naïf et très (trop ?) gentil, ce qui pourrait laisser penser qu’il est très jeune (la sucette qu’il mâchonne le laisse aussi penser). Il vit dans une forêt peuplée d’animaux très bavards, ce qui compense son mutisme. On suit Charles au fil de ses rencontres, en se demandant tout comme lui quel lien étrange il noue avec la forêt, et pourquoi il semble avoir tant d’importance, pourquoi le gardien de la forêt semble placer ses espoirs en lui afin de prévenir un cataclysme qui risque de s’abattre sur leur milieu.

    Afficher l'image d'origine

     

    Dans des nuances de gris très douces, le dessin très maîtrisé et tendre de Karl Kerschl sert admirablement un récit drôle et triste à la fois, et l’empathie ressentie pour cette créature étrange et décalée qu’est Charles Christopher est bien présente toute au long de cet ouvrage.
    Aussi nous conseillons ce premier tome de l’Abominable Charles Christopher à tous ceux qui aiment pleurer et rire en même temps, et s’évader totalement dans un univers de poésie.
    Et pour les plus anglophones, vous trouverez le webcomics en ligne ici : http://abominable.cc/