Penss et les plis du monde

Couverture de Penss et les plis du monde

De Jérémie Moreau – éditions Delcourt (25.95 €

À l’aube des temps, Penss, piètre chasseur, passe ses journées à contempler la beauté de la nature. Rejeté par son clan, il est contraint à la survie en solitaire et promis à une mort certaine. Mais au printemps, il arrache à la terre son plus grand secret : tout dans le monde se déplie inéluctablement. Une nouvelle vie commence pour Penss et, il en est certain, un nouvel avenir pour l’humanité…


Le château des animaux

Couverture de Le château des Animaux -1- Miss Bengalore

de Xavier Dorison et Félix Delep – éditions Casterman (1 tome paru)

Quelque part dans la France de l’entre-deux guerres, niché au coeur d’une ferme oubliée des hommes, le Château des animaux est dirigé d’un sabot de fer par le président Silvio… Secondé par une milice de chiens, le taureau dictateur exploite les autres animaux, tous contraints à des travaux de peine épuisants pour le bien de la communauté… Miss Bangalore, chatte craintive qui ne cherche qu’à protéger ses deux petits, et César, un lapin gigolo, vont s’allier au sage et mystérieux Azélar, un rat à lunettes pour prôner la résistance à l’injustice, la lutte contre les crocs et les griffes par la désobéissance et le rire… Premier tome d’une série prévue en quatre volumes, Le Château des animaux revisite La Ferme des animaux de George Orwell (1945) et nous invite à une multitude de réflexions parfois très actuelles…


In Waves

Couverture de In Waves

De Al Dungo – éditions Casterman (23 €)

Avec beaucoup de finesse et de pudeur, AJ Dungo, immortalise les instants de grâce de sa relation avec Kristen. La légèreté et l’émotion des premières rencontres, la violence du combat contre la maladie, la noblesse de la jeune femme qui se bat avec calme. Il évoque en parallèle leur passion commune pour le surf, l’océan. Et évite très justement l’écueil du pathos en intercalant dans son récit personnel, un petit précis d’histoire du surf.


Clyde fans

Couverture de Clyde Fans

De Seth – éditions Delcourt (49.90 €)

L’action se déroule dans un immeuble de Toronto, dans les années 1950, et dans les années 1970, au moment où l’entreprise fait faillite. Le récit mélange le parcours familial des frères Matchcard, abandonnés par leur père lorsqu’ils étaient enfants et dont la mère est sur le point de décéder, ainsi que le déclin de leur entreprise de ventilateurs devant l’avènement de l’air conditionné


la fin du monde en trinquant

Couverture de La fin du monde en trinquant - La Fin du monde en trinquant

de Jean-Paul Krassinsky – éditions Casterman (25 €)

1774. Eminent astronome oeuvrant sous le règne de l’impératrice Catherine II de Russie, Nikita Petrovitch est un cochon irascible et peu amène. Contraint de prendre sous son aile Ivan, un chien fou aussi idiot que maladroit, Nikita fait une terrible découverte à travers son télescope : une comète de grande taille menace de percuter la Sibérie, pouvant faire des milliers de victimes… Méprisé par la cour impériale, le vieux cochon emmène avec lui le jeune chien pour un grand voyage au secours des habitants ignorants de la menace. Mais rien ne se passe comme prévu, et voici le duo kidnappé par une horde de bandits déterminés à monnayer la libération de leurs prisonniers… Cruautés, rires et sentiments se mêlent avec subtilité et intelligence dans ce nouveau récit « à la russe » de Jean-Paul Krassinsky, observateur toujours amusé des errements et de la nature paradoxale des hommes…


L’ours est un écrivain comme les autres

Couverture de L'ours est un écrivain comme les autres

d’Alain Kokor – éditions Futuropolis (21 €)

Ayant découvert un manuscrit caché sous un arbre au fin fond de la forêt du Maine (son auteur, Arthur Bramhall, craignait de voir son manuscrit partir en fumée comme son roman précédent), un plantigrade comprend qu’il a sous la patte le sésame susceptible de lui ouvrir les portes du monde humain – et de ses supermarchés aux linéaires débordants de sucreries…
Le livre sous le bras, il s’en va à New York où les éditeurs vont se battre pour publier l’œuvre de cet écrivain si singulier – certes bourru et imprévisible, mais tellement charismatique ! Devenu la coqueluche du monde des lettres sous le nom de Dan Flakes, l’ours caracole bientôt en tête de liste des meilleures ventes… tandis qu’Arthur Bramhall, quasiment devenu hermite, s’enfonce de plus en plus dans la forêt.


Senso

Couverture de Senso

D’Alfred – éditions Delcourt (19.99 €)

Il n’était pas convié. Elle ne voulait pas venir. Les voilà pourtant réunis à cette fête de mariage, dans un vieil hôtel du sud de l’Italie, entouré d’un parc immense. Leur rencontre, inattendue, est celle de deux personnages un peu à la dérive au milieu d’une fête qui ne les concerne pas. Germano et Elena s’accrochent alors l’un à l’autre et se laissent guider par leur désir mutuel de donner, le temps d’une nuit, un sens à leur vie.


Les couloirs aériens

Couverture de Les couloirs aériens

D’Etienne Davodeau, Christophe Hermenier et Joub – éditions Futuropolis (19 €)

Mauvaise passe pour Yvan. Coup sur coup, il a perdu ses deux parents, son boulot et ça ne va pas trop bien avec sa femme. Une pause s’impose afin de faire le point. Son pote Thierry lui propose justement sa maison secondaire jurassienne pour se mettre au vert, histoire de décompresser.

C’est toute la crise de la cinquantaine (la nouvelle quarantaine) qu’Étienne Davodeau, Joub et Christophe Hermenier racontent dans Les couloirs aériens.