Dans le cadre du Festival Printemps au Proche Orient, le dessinateur iranien Mana Neyestani sera présent à Périgueux pour une rencontre suivie d’une séance de dédicace le jeudi 18 mai à 19h30 à l’auditorium de la Médiathèque Pierre Fanlac.

L’auteur :

Résultat de recherche d'images pour "mana neyestani"Mana Neyestani est un dessinateur de presse iranien, né à Téhéran en 1973.

En 2006, un de ses dessins publié dans une revue jeunesse, sera à l’origine de sa condamnation par le régime iranien. De 2007 à 2010 il sera contraint de s’exiler en Malaisie d’où il publiera des illustrations sur des sites dissidents iraniens.

Dans la foulée de l’élection frauduleuse de 2009, son travail est devenu une icône de la défiance du peuple iranien.

Mana Neyestani a remporté de nombreux prix iraniens et internationaux, plus récemment, le Prix du Courage 2010 du CRNI (Cartoonists Rights Network International ). Membre de l’association Cartooning for Peace, il a reçu le Prix international du dessin de presse, le 3 mai 2012, des mains de Kofi Annan et le Prix Alsacien de l’engagement démocratique en 2015.

Mana Neyestani est réfugié politique en France depuis 2011 et vit à Paris avec sa femme.

 

Ses BD :

En France, il est publié chez les éditions ça et là.

  • « Une métamorphose iranienne » paru en 2012, raconte son emprisonnement et sa fuite d’Iran
  • « Tout va bien ! » paru en 2013 est un recueil de dessins de presse
  • « Petit manuel du parfait réfugié politique » paru en 2015 raconte les difficultés administrative qu’il a rencontrées afin d’obtenir l’asile politique en France.

  • Le 12 mai 2017, paraîtra sa nouveauté « L’araignée de Mashad« , toujours aux éditions ça et là.

« L’araignée de Mashad » est un fascinant docu-fiction à propos d’un tueur en série qui a sévi dans l’est de l’Iran au début des années 2000. Basé sur des entretiens filmés par deux journalistes proches de Mana Neyestani, L’Araignée de Mashhad retranscrit le parcours de Said Hanaï, qui, au prétexte de se conformer à des prescriptions religieuses, assassina seize femmes prostituées ou droguées en quelques mois dans la ville sainte de Mashhad, située au nord-est du pays.

Les évènements à ne pas manquer :

  • Une exposition des planches de Mana Neyestani issues de « Tout va bien ! » seront exposées du 15 mai au 3 juin à la Galerie l’appart, située 10 rue Arago à Périgueux
  • Le vernissage de l’exposition aura lieu le 18 mai à 18h30 à l’appart, en présence de l’auteur
  • Le 18 mai à 19h30, une rencontre – discussion aura lieu à l’auditorium de la Médiathèque Pierre Fanlac, 12 avenue Georges Pompidou à Périgueux

La rencontre, d’environ 45 minutes, sera animée par le Club de la Presse de Périgueux et Amnesty International. Y seront abordées principalement les thèmes du Droit de la presse et du droit d’asile.

A l’issue de la rencontre, un apéritif sera proposé dans le hall de la médiathèque avec une séance de dédicace de Mana Neyestani.

  • Le jeudi 18 mai dans l’après midi, Mana Neyestani rencontrera les élèves du lycée professionnel Pablo Picasso de Périgueux et ceux du lycée agricole de Coulounieix Chamiers. Le vendredi 19 mai dans la matinée il rencontrera les élèves du lycée Laure Gatet de Périgueux.

Résultat de recherche d'images pour "mana neyestani"Résultat de recherche d'images pour "mana neyestani"Résultat de recherche d'images pour "mana neyestani"Résultat de recherche d'images pour "mana neyestani"