300 000 ans pour en arriver là

300 000 ans pour en arriver là

De Grégory Jarry et Otto T – éditions FLBLB (21 €)

Quand on met le monde actuel en équation, toutes les courbes qui désignent des trucs horribles s’accélèrent et rien ne peut stopper l’emballement. Notre civilisation va-t-elle s’effondrer ? Pour le savoir, nous réfléchirons aux 190 000 ans durant lesquels nous avons été chasseurs-cueilleurs et aux 10 000 ans depuis lesquels nous sommes agriculteurs. Et si cette invention avait été un gros accident rétroactif, comme la météorite qui a fait disparaître les dinosaures ? Et si les castes gouvernantes avaient inventé une religion appelée « sciences économiques » pour empêcher tout retour en arrière ? Et si un système nécessitant de grandes quantités d’énergie était toujours voué à l’effondrement ?
Dit comme ça, tout semble foutu. Mais peut-être pas.
Vous aurez la surprise en lisant ce livre.


La recomposition des mondes

Couverture de La recomposition des mondes

D’Alessandro Pignocchi – éditions du Seuil (15 €)

Que se trame-t-il exactement sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes ?

Notre anthropologue dessinateur mène l’enquête : s’agit-il d’un kyste peuplé de hippies violents ? Trop drogués pour comprendre qu’il faut partir puisque le projet d’aéroport est abandonné ? Ou de l’avant-poste, en Occident, d’un nouveau rapport au monde, affranchi de la distinction entre Nature et Culture ?

L’enquête emprunte des chemins imprévisibles sur ce bocage qui, d’emblée, nous absorbe, nous transforme et recompose les liens que nous entretenons avec les plantes, les animaux et le territoire.


Algues vertes

Algues vertes, l'histoire interdite

De Inès Léraud et Pierre Van Hove – éditions Delcourt, La Revue Dessinée (19.99 €)

Pas moins de 3 hommes et 40 animaux ont été retrouvés morts sur les plages bretonnes. L’identité du tueur est un secret de polichinelle : les algues vertes. Un demi-siècle de fabrique du silence raconté dans une enquête fleuve.
Des échantillons qui disparaissent dans les laboratoires, des corps enterrés
avant d’être autopsiés, des jeux d’influence, des pressions et un silence de plomb. L’intrigue a pour décor le littoral breton et elle se joue depuis des dizaines d’années. Inès Léraud et Pierre Van Hove proposent une enquête sans précédent, faisant intervenir lanceurs d’alerte, scientifiques, agriculteurs et politiques.


 

L’Odyssée d’Hakim

Couverture de Odyssée d'Hakim (l') -1- De la Syrie à la TurquieCouverture de Odyssée d'Hakim (l') -2- De la Turquie à la Grèce

De Fabien Toulmé – éditions Delcourt (2 tomes parus)

Profondément choqué, voire ébranlé, par la tragédie des migrants, Fabien Toulmé a décidé de faire sa part pour donner un visage à ces millions de déplacés fuyants guerre et misère. Grâce à un ami journaliste, il a pu rencontrer Hakim, un réfugié syrien fraîchement établi en France après une épopée de plusieurs mois d’Orient en Occident. Voici son histoire.

Raconté à hauteur d’homme, ce récit édifiant permet d’entrevoir de matière frontale ce qu’a pu endurer ce héros involontaire. Ce dernier, un monsieur Tout le monde, va, tour-à-tour, être témoin des premières manifestations à Damas, se faire arrêter et torturer par la police secrète avant de tout quitter – famille et entreprise – pour sauver sa peau. Liban, Jordanie, Turquie, les premières étapes de son exil vont le voient être exploité et humilié par des employeurs peu scrupuleux et constater l’apparition et la multiplication des regards malveillants de ceux à qui l’étranger fait peur. Heureusement, il peut compter par la diaspora syrienne pour trouver un peu de réconfort quand les autres portes se ferment à lui.


La boite de petits pois

La boîte de petits pois

De GiedRé et Holly R – éditions Delcourt, Une case en moins (15.95 €)

Aujourd’hui artiste-chanteuse en France, GiedRé est née dans un état qui n’existe plus : l’URSS. Elle raconte ses souvenirs d’enfance, la vie de sa grand-mère, de ses parents et de son oncle (déporté à 17 ans en camp en Sibérie car il avait chanté une rengaine rebelle dans la rue). Une vie qui ressemblait à une longue file d’attente, pour du beurre, des chaussures ou une boîte de petits pois.


Révolution

Révolution (Grouazel/Locard) -1- Liberté

De Youn Locard etFlorent Grouazel – éditions Actes Sud (26 €)

Premier volume de « Révolution », une trilogie sur la Révolution française, « Liberté » ressuscite 1789 en se promenant dans tous les étages de la société. Une fresque grandiose, brassant de multiples personnages et qui totalisera près de 1000 pages. Un livre-événement, par les auteurs d' »Eloi ».


Les damnés de la Commune

Les damnés de la Commune -3- Les orphelins de l'histoire

De Raphaël Meyssan – éditions Delcourt (terminé en 3 tomes)

Le narrateur découvre par hasard qu’une figure de la Commune de Paris, Charles Lavallette, a habité dans son immeuble de Belleville. À la bibliothèque, dans les archives de la Ville, de la police et de l’armée, il reconstitue minutieusement la vie de cet individu qui a joué un petit rôle dans l’insurrection, mais que les historiens ont oublié. À travers son héros, le bédéiste relate, jour par jour, parfois heure par heure, les événements les plus significatifs du soulèvement, particulièrement sa violente répression par les autorités.

L’élément le plus fascinant de cette entreprise est le traitement graphique. Toutes les illustrations sont tirées de gravures ou d’extraits de journaux de l’époque. Certaines sont complètes, d’autres recadrées, découpées en lamelles, disposées de telle façon qu’elles évoquent la chute, les tombes dans un cimetière ou les barreaux. Avec ce matériau forcément restreint, l’artiste accomplit le tour de force d’illustrer un récit dynamique et avec peu de redondances.


Violette Morris

Violette Morris, à abattre par tous moyens -2- Deuxième comparution

De Bertrand Galic, Kris et Javi Rey – éditions Futuropolis (2 tomes parus)

Violette Morris est l’une des sportives françaises les plus titrées de l’histoire. Une championne toutes catégories : boxe, natation, football, athlétisme, course automobile. Elle devint chanteuse de cabaret et égérie des années 30, amie de Jean Cocteau, de Joséphine Baker, de Brassaï… Le 26 avril 1944, elle meurt dans une embuscade organisée par un groupe de résistants qui mitraille sa voiture. Était-ce elle qui était visée par les maquisards ? Tout porte à le croire. Car sous l’Occupation, elle passe pour « la hyène de la Gestapo », une collabo au service de l’Allemagne nazie.
Voilà pour la légende. Une légende noire. Mais la réalité, quelle est-elle ? L’assassinat de cette « femme à abattre par tous moyens » ne cache-t-il pas autre chose ? Hors norme, sa personnalité est celle d’une femme impossible à enfermer en cases, son histoire est inouïe, son destin forcément tragique !


La cagoule

La cagoule, un facisme à la française -1- Bouc émissaire

De Emmanuel Herzet et Damour – éditions Glénat (14.95 €)

Un fascisme à la française. Lille, le 17 novembre 1936. Roger Salengro, ministre de l’Intérieur, décide de mettre fin à ses jours, ne supportant plus les calomnies colportées à son égard. Son successeur, le socialiste Marx Dormoy, qui accuse la droite de l’avoir poussé au suicide, décide de lancer une enquête. Cherchet- il des responsables ou des boucs émissaires ? L’affaire du commissaire Mondanel s’avère très vite plus politique que judiciaire, et rejoint les traces de l’OSARN, une organisation secrète d’extrême droite autrement appelée « La Cagoule »…


Sarkozy-Kadhafi

Sarkozy-Kadhafi. Des billets et des bombes

De Geoffrey Le Guilcher et Thierry Chavant – éditions Delcourt, La Revue Dessinée (24.95 €)

Les enquêteurs de Mediapart ou Radio France assemblent les révélations d’un immense scandale d’État : intérêts pétroliers et nucléaires, financement de campagne, le tout sur fond d’intermédiaires véreux, d’opérations de désinformation et de décès mystérieux. Une BD-enquête choc alors que Nicolas Sarkozy a été mis en examen en mars 2018.