« L’origine du monde » de Liv Strömquist

Rackham – 20 €

Afficher l'image d'origine

L’origine du monde est une BD documentaire sur un sujet somme toute peu traité, en tous cas de cette façon, le Sexe féminin.

La suédoise Liv Strömquist nous livre une étude à la fois historique et sociologique sur la vulve, organe tabou, encore aujourd’hui uniquement décrite, regardée et considérée sous un prisme exclusivement masculin.

Jusqu’au XIXème siècle, le féminin et le masculin étaient considérés comme semblables. C’est ensuite que l’on s’est mis à souligner uniquement les différences et la complémentarité entre les deux sexes. Dès lors, l’appareil génital féminin n’était plus considéré que comme un trou, un vide, ayant vocation à être comblé par un sexe masculin.

La BD aborde aussi divers sujets annexes :

  • le cycle menstruel, qui était sacré dans l’Antiquité et qui aujourd’hui est considéré comme honteux.
  • L’orgasme féminin considéré de façon générale comme facultatif, à l’inverse de l’orgasme masculin admis par tous comme nécessaire à la procréation.

Liv donne de nombreux exemples (écrits psychanalytiques, religieux ou médicaux, manuels scolaires, publicités…), détaillant toujours ses sources. Elle use souvent de l’humour et s’autorise bon nombre de digressions toujours passionnantes.

Le média BD n’est pas totalement utilisé puisque l’auteur s’autorise des placards de textes et que le dessin, lorsqu’il est présent, reste très minimaliste.

Cependant, l’analyse est bluffante de justesse. Cet ouvrage, féministe comme il se doit nous apporte un éclairage nouveau sur un sujet que l’on connait finalement très peu.

Afficher l'image d'origine